"Trottinette Electrique"


 

Trottinette Electrique 

Aujourd’hui sujet très important concernant les trottinettes électriques. 

Comme vous avez sans doute pu le constater (ou pas) une nouvelle loi concernant les trottinettes électriques est parue afin d’encadrer au mieux cette pratique qui a tant fait couler d’encre au court dès derniers mois.  

Avant de parler des nouvelles lois,  parlons dans un premier temps de l’apparition de la trottinette électrique dans nos villes. Il y a un an environs  les Français, voyaient dans les rues, s’installer de nouveaux venus sur la chaussée et des trottoirs: les trottinettes électriques en libre-service.

Le phénomène en septembre 2018 était encore « presque » inconnu des français seulement 42% d’entre-eux savaient de quoi il s’agissait. Pourtant entre septembre 2018 et octobre 2019 la notoriété de la trottinette électrique va connaitre un bond exceptionnel et pas que pour des bonnes raisons. La trottinette électrique est venu avec des promesses fortes, des déplacements plus rapides en milieu urbain, un moyen plus écologique de déplacement, une technologie innovante et économique. Si l’on regarde simplement l’aspect « utilitaire » comme le produit à du être pensé, il semble répondre à pas mal de problématique surtout dans une époque ou il est de plus en plus difficile de se déplacer en voiture en centre ville.

Un an après la mise en circulation de la trottinette électrique le bilan semble plus que mitigé! En effet, de nombreux incidents et incivilité  sont venu ternir l’image de la trottinette électrique vis-à-vis des français avec par exemple des accidents mortelles sur la route ainsi que de nombreuses trottinettes retrouvées dans différents fleuves et qui ont un impact environnemental négatif du à la batterie au lithium qui les équipes, en plus des dizaines d’entre-elles jonchant les trottoirs. Tous ces problèmes ont eu un impact négatifs sur l’image qu’avaient les français de la trottinette électrique. Le problème pointé du doigt était le manque d’encadrement au niveau de la législation de ces deux roues qui posait tant problèmes. La loi au niveau de ces trottinettes était quasi nulle; les usagers la plupart du temps ne savaient pas eux-mêmes ou et dans quelles circonstances ils avaient le droit de circuler sur certaines routes etc… 

Mais depuis le 26 octobre 2019 une nouvelle loi est entrée en vigueur afin de mieux encadrer la pratique de cet engin, elle entre enfin dans le code de la route ! 

Après une longue attente, les ministères de l’Intérieur et des Transports ont maintenant finalisé le projet de décret qui va intégrer ces « engins de déplacement personnel motorisés » (EDPM) au code de la route.

Ce qu'il faut savoir 

Conducteur 

Tout d’abord ce qu’il faut savoir c’est que pour pouvoir conduire un EDPM il faudrait être âgé de plus de 12ans et que celui-ci ne dépasse pas les 25km/h. De plus, ils sont considérés comme des engins à usage exclusivement personnel, vous ne pourrez pas monter à deux en même temps par exemple. 

La circulation ( en agglomération ) 

En agglomération l’utilisateur doit circuler sur les pistes cyclables. En l’absence de celles-ci, il peut circuler sur les routes dont la vitesse maximale  est autorisée à 50km/h ainsi que sur des « aires piétonnes » à condition de rouler à une allure modérée (6km/h) et de ne pas gêner les piétons. La circulation sur les trottoirs est formellement interdite, sauf si le maire l’autorise. Le port du casque est fortement conseillé. Le port d’écouteur ou de casque audio est formellement interdit. 

Vous devez porter un gilet réfléchissant en cas de circulation la nuit ou de visibilité insuffisante la journée. Vous devez aussi souscrire ( si ce n’est pas déjà fait ) à une assurance responsabilité civile. 

La circulation (Hors agglomération)

L'utilisateur peut circuler sur les pistes cyclables ou sur les voies vertes . L'utilisation est également autorisée sur les voiries privées (par exemple, chemin d'une propriété privée

allée d'une résidence privée). La circulation est interdite sauf si le maire l’autorise. 

 Les sanctions applicables 

Les différentes amendes peuvent aller de 35€ à 1500€  pour la plus élevée. 

L’amende de 1500€ s’applique si la vitesse de votre EDPM n’est pas limitée à 25km/h. Il y aussi une amande de 135€ qui sanctionne le fait de circuler sur un trottoir sans y être autorisé. La dernière amende est de 35€ si vous ne respectez pas les règles de circulation.

 


Permis auto
PERMIS AUTO
Découvrez nos formations en stage ou classique à partir de 15ans
Permis express
PERMIS ACCÉLÉRÉ
Obtenez votre permis B à partir de 5 semaines. Prêt pour le défi ?
Permis moto
PERMIS MOTO
Permis A, 125cm2, scooter... découvrez toutes nos formules deux roues
Recuperation de points
RECUPERATION DE POINTS
149 €
NOS AGENCES PRÈS DE CHEZ VOUS
Nos agences à Lyon et Villeurbanne sont exceptionnellement fermées du 4 au 19 aout mais les leçons de conduite sont maintenues. En cas d'urgence, n'hésitez pas à utiliser notre formulaire de rappel sur la page contact de ce site, vous serrez recontacté rapidement.