Bonus-malus: Explication


Tout d’abord, plusieurs critères entre en compte pour déterminer votre tarif annuel que vous allez payer pour assurer votre véhicule. On retrouve en plus les informations sur le profil de l’assuré ainsi que l’état du véhicule, l’assurance comprend aussi le nombre de « sinistres » déclarés durant l’année. 

 

Pendant l’année, si vous n’avez pas d’accident vous profiterez donc d’un bonus qui diminuera votre prime d’assurance. A contrario, en cas d’accident totalement ou partiellement responsable, vous écoperez d’un malus et vous allez avoir une augmentation de la prime d’assurance. 

 

 

 

Bonus-malus: Fonctionnement 

 

 

Pouvant aller de 0,50 (bonus maximum)  à 3,50 (malus maximum), le bonus-malus est calculé par l’assureur qui est calculé sur la base des douze derniers mois, décalés de deux mois par rapport à l’échéance du contrat d’assurance. 

 

Lorsque vous prenez une assurance votre coefficient de départ et égale à 1. Il peut alors se passer trois scénarios.

 

Le premier, vous êtes majoré de 25% pour chaque sinistre déclaré dont vous êtes responsable.

En deuxième, vous êtes majoré de 12,5% pour chaque sinistre dont vous êtes semi-responsable. 

En troisième, le coefficient diminue de 5% en cas de bonne conduite. 

 

Un assuré ne rencontrant aucun problème pendant 13 ans va atteindre un coefficient de 0,50, soit le plus bas niveau. Il va donc payer la moitié du prix initial. 

 

 

 

Bonus-malus : Les jeunes conducteurs 

 

 

Tout comme un conducteur normal, les jeunes conducteurs vont soit augmenter soit diminuer le prix de leur assurance en fonction de leur conduite, s’il y a des sinistres ou non. Cependant, à cause de leur profil « a risque » du fait de leur inexpérience, ils subissent une majoration de la cotisation. Il faut donc éviter de provoquer un accident pour éviter que le tarif n’augmente. 

 

Comment revenir à un coefficient de 1 ?  

 

Pas de solution miracle , il suffit dans un premier temps d’adopter une conduite responsable ensuite, il faut du temps. 

 

Information importante 

 

Quel que soit le malus, celui-ci disparaît au bout de deux ans passés sans accident : l’assuré retrouve alors son coefficient 1 . Contrairement à cela un malus quant-à lui, ne peut pas excéder 3,50.

Article rédigé le 01/02/2021

Permis auto
PERMIS AUTO
Découvrez nos formations en stage ou classique à partir de 15ans
Permis express
PERMIS ACCÉLÉRÉ
Obtenez votre permis B à partir de 5 semaines. Prêt pour le défi ?
Permis moto
PERMIS MOTO
Permis A, 125cm2, scooter... découvrez toutes nos formules deux roues
Recuperation de points
RECUPERATION DE POINTS
NOS AGENCES PRÈS DE CHEZ VOUS OU DÉCOUVREZ NOTRE AGENCE VISIO / WEB